Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Besse sur Issole est un village du Var de 3000 habitants. L'origine de ce Besse est le bouleau (betulla en latin) beç en langue occitane. Si Rome et Jérusalem sont connues pour être des villes construites à partir de 7 collines, on oublie souvent que Marseille est la troisième ville au monde construite sur ses 7 collines.

Mais en plus, on oublie que Besse sur Issole est construit autour de ses 7 fontaines.

La deuxième richesse de ce village est la naissance dans cette commune de Gaspard Bouis, dit "Gaspard de Besse". Bandit de grand chemin ayant vécu au XVIIIème siècle. D'après la légende, il détroussait les agents du Trésor Royal et les nobles locaux dans le Massif des Maures et de la Sainte Baume pour distribuer son butin aux pauvres.

Le col de l'Ange situé entre Cuges et Aubagne, proche des communes de Roquefort-la-Bédoule et Gémenos fut le lieu de nombre de ses exploits. Le col de l'Ange est le nom donné par les ingénieurs du futur Institut Géographique National, dépêchés par les services de Napoléon Premier, pour établir la cartographie de la France.

C'est une mauvaise compréhension du langage provençal qui a fait ce nom. Dans les faits, le col était nommé col de l'Angi (en Provençal Maritime), col de l'angoisse littéralement, ce lieu où l'angoisse gagnait les caravanes ou les calèches qui passaient ce col à vitesse lente et qui se faisaient détrousser par ce célèbre Robin des Bois, Gaspard de Besse.

Nous avons pu faire une visite rapide à ce village dans le cadre d'un autre voyage avec le plaisir de chercher les fontaines.

Le plan du village permet de voir que les fontaines sont toutes situées dans l'ancien village.

Besse sur Issole, ses fontaines

Mais d'abord en arrivant, le regard est attiré par la tour de l'horloge qui date de 1655.

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines
Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Les cloches de cette tour font partie d'une légende mettant en valeur les qualités de Gaspard de Besse.

Besse sur Issole, ses fontaines

Le village ancien comprend de nombreuses rues anciennes et passant sous les bâtiments.

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Et bien sûr, le vieux village était clos par des portes fortifiées dont une subsiste

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Les fontaines sont rapidement visibles et sont toutes superbes.

La fontaine de la place Souleyet

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Les deux fontaines de la Place Noël Blache, la première de 1542 et la deuxième du 19ème siècle

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

La fontaine Saint Jean, très récente, créée pour la fête des fontaines et des tilleuls

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

La fontaine St Louis du 19ème siècle

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

La fontaine de la rue Aicard du 19ème siècle

Besse sur Issole, ses fontaines

La fontaine de l'oratoire du 19ème siècle

Besse sur Issole, ses fontaines

La fontaine du lavoir de la première moitié du 20ème siècle

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

La fontaine du centenaire de 1889

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Et courant dans le village, le canal de l'Issolette

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Dans une rue, un superbe cactus attire mon regard

Besse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontainesBesse sur Issole, ses fontaines

Il reste de nombreuses choses à visiter, des églises et chapelles, des oratoires, des restes du château du XVIIIème, des moulins à huile, un fournil du XVIIème et un colombier. Une occasion de revenir plus longuement.

Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0