Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pendant 75 ans, de 1863 à 1938, une ligne de chemin de fer Avignon Carpentras facilitait les déplacements des Comtadins de la zone. De plus, cette ligne avait une importance économique, vitale pour la région.

L'arrivée du Canal en 1857 a totalement modifié l'agriculture locale ; le canal de Carpentras, ouvrage d'irrigation de 69 km et surtout de plus de 700 km de canaux secondaires permet l'irrigation de plus de 10 000 hectares.

Dans le même temps, le marquis de Jocas, maire de Carpentras entre 1853 et 1863, fut le principal artisan de la construction de cette ligne ferroviaire. Cette ligne desservait les communes sur son trajet et surtout permettait la création du train de nuit qui alimentait Avignon bien sûr, mais surtout Paris, en primeurs, et faisait ainsi vivre des milliers de famille et a permis le développement de la fraise de Carpentras.

La confrérie des Fraises de Carpentras n'existerait pas sans ce train historique, arrêté dans les années 1990, au nom du tout-route et son cortège de pollution.

La ligne fut prolongée en 1894 quand s’ouvrit la ligne Orange Carpentras-l’Isle-sur-la-Sorgue, cette dernière ayant été complètement démontée à sa fermeture.

Cette ligne servait aussi au transport du sable ; à sa grande époque, il pouvait circuler jusqu'à 6 trains, dits SIFRACO (trains de sable), avec un minimum de 4 chaque jour. Une vraie activité générant des emplois pérennes sur la zone....

Ces trains étaient chargés du sable de la société Sibelco.

Créé en 1958, le groupe Sibelco France est spécialisé dans l'extraction, le traitement et la vente de sables siliceux, de silice broyée et de graviers calibrés auprès des différents marchés de l'industrie consommateurs de silice. La société extrait et transforme également les minéraux essentiels à l'usage industriel comme le quartz, l'argile et le kaolin.

Site Sibelco

Les trains passagers ont été interrompus en 1938 pour les bus et les primeurs sont, eux aussi, montés sur les marchés par la route.

La sortie du sable a vu son transport de plus en plus orienté vers le routier avec plus qu'un seul train de sable possible depuis Carpentras.

Mais depuis cette époque, la 2-fois-2 voies routière reliant Carpentras à Avignon voit son trafic passer à 36 000 véhicules jours, soit des bouchons interminables amenant le trajet à plus de 1h00.

La SNCF, les communes et le CG se sont donc penchés, fin 2005/2010, sur la réouverture de cette voie ferrée.

C'est à cette visite de la nouvelle voie et à son histoire, que l'association Mémoire 84 m'a convié en Mai.

Association qui a aussi commis un livre et un DVD sur ce sujet :

Avignon-Carpentras, renaissance du train

La ligne dessert donc Avignon et aussi Avignon TGV.

Avignon-Carpentras, renaissance du train

Le rendez vous a lieu devant la gare de Sorgues qui est le lieu aussi d'un mémorial à l'histoire du train fantôme.

Le débarquement des alliés le 6 juin 1944 provoque chez les Allemands la nécessité de réaliser un dernier train de déportés pour Dachau.

Ce train part de Toulouse avec 750 résistants français et surtout étrangers, il mettra deux mois pour arriver à Dachau. Le 18 août, le pont, que devait emprunter le train sur le Rhône, est détruit. Le train s'arrête à Roquemaure dans le Gard et les Allemands décident de rejoindre la gare de Sorgues à pied, obligeant les hommes et femmes accablés de soif à faire une marche forcée de 17 km.

C'est là, avec l'aide de cheminots et d'habitants de la commune vauclusienne, qu'une trentaine de détenus réussit à s'échapper

Ce monument est prenant de vérité, on y voit ces hommes et femmes aux portes des bétaillères qui les mènent à la mort

Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train

La gare de Sorgues a été complètement restaurée dans ses anciens bâtiments, son architecture de gare d'importance avec ses fenêtres réparties autour d'une partie centrale dont le frontispice triangulaire est son signe d'importance. Les quais ont été mis aux normes. Il est à noter que la ligne est uni-voie et que donc les croisements entre les sens se font dans les gares.

Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train
Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train

L'arrivée du train à Sorgues est vécue comme un superbe instant par les anciens qui accompagnent les groupes, tant anciens usagers que, surtout, anciens cheminots.

Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train

Exceptionnel, la gare de Carpentras est neuve ce qui permet de construire une gare intermodale, de récupérer les espaces, anciennement réservés aux usines de Sable pour charger les trains, afin de rénover tout ce quartier.

La nouvelle GareLa nouvelle Gare
La nouvelle GareLa nouvelle Gare

La nouvelle Gare

L'ancienne gare et les machines à sable

Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train

Une mini conférence est faite au bar de la Petite Vitesse, bar qui existait déjà à l'époque et qui est maintenant superbement placé par rapport à la nouvelle gare. Le groupe en profite pour prendre un apéro très bien fourni.

Avignon-Carpentras, renaissance du train

Nous remontons dans le train pour nous diriger vers Monteux où aura lieu notre repas.

Quelques photos prises depuis le trainQuelques photos prises depuis le trainQuelques photos prises depuis le train

Quelques photos prises depuis le train

Monteux, ville calme et ses cheminées, mais aussi ses portes anciennes

Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train
Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train
Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train
Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train
Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train

Mais surtout Monteux, ville de Saint Gens dont j'ai raconté l'histoire et présenté son santon unique ici

Avignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du trainAvignon-Carpentras, renaissance du train

Monteux qui héberge aussi une santonnière émérite…

Une remise en service d'une ligne SNCF assez extraordinaire, à signaler tant sont rares ces réouvertures, mais surtout avec recréation de gares.

Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0