Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le château d'Hyères est connu dès le 11ème siècle. Il appartient aux Seigneurs de Fos.

Il devient ensuite un château des Comtes de Provence en 1257. Saint Louis y séjourne en 1254 à son retour des croisades.

Devenu une des places fortes de la ligue lors des guerres de religion, il sera partiellement détruit en 1596.

Il sera démantelé en 1620 sur ordre de Richelieu.

Le château est une vraie forteresse médiévale. Elle va subir 8 longs sièges de sa construction à son démantèlement, soit 4 siècles.

L'adversaire qui arrive à passer les murs d'enceinte, se retrouve d'abord vers la seule porte d'accès, les deux tours jumelles munies de meurtrières.

S'il passe, il se retrouve sur une plateforme dominée par des tours au dessus, et une tour qui ferme l'Est. Il doit obligatoirement passer par l'Ouest.

Il doit alors passer un pont levis, une nouvelle porte à herse pour aboutir sur une nouvelle plateforme, une cour basse dominée par les éléments de défense au dessus.

Il doit contourner pour atteindre le système de défense de la citerne et du donjon sur la dernière plateforme.

Le puits est défendu par une porte biaise. Un accès par une porte au Nord était possible mais cette porte était très défendue et les assaillants se retrouvaient sous les tirs des défenses supérieures.

Je fais la visite du château selon ce plan

Hyères, le Château
Hyères, le Château

L'accès est fait par la rue St Pierre et son mur de l'enceinte de la première ville.

Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château
Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Une tour suit le chemin d'entrée pour arrêter ou pour le moins retarder les assaillants.

Hyères, le Château

La tour ronde qui suit le chemin est une défense du premier mur d'enceinte du château lui-même.

Hyères, le ChâteauHyères, le Château

L'ouvrage d'entrée est une véritable défense de deux tours, avec meurtrières, herse.

Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château
Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Une plateforme à l'Ouest est un cul de sac, l'adversaire doit aller à l'Est. Cette deuxième porte est défendue et elle défend sur l'extérieur avec de belles archères.

Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château

Passée cette porte, accès sur une cour basse qui se trouve sous le feu des plateformes supérieures.

Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Le site a été aménagé avec des montées intermédiaires pour éviter le passage normal de la plateforme citée ci-dessus. Le terrain n'est plus propice à ce passage.

Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Le passage normal entre la deuxième plateforme et le dernier niveau est bien défendu

Hyères, le Château

Le donjon ou grande tour a été démantelé en 1620.

Hyères, le Château

L'angle de la plateforme supérieure est défendu.

Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Pour aller vers le puits, une plateforme existe encore

Pour aller vers le puits, une plateforme existe encore

Hyères, le ChâteauHyères, le Château
Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Un escalier étroit et défendu signe la défense entre la porte Nord et la plateforme supérieure.

Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château

La porte Nord est essentiellement une porte de fuite ou d'appel au secours des assiégés et non une porte d'attaque tant elle est défendue, herse, assommoir, bretèche.

Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château

La porte d'accès au puits est une porte biaise dont l'orientation empêche l'utilisation d'un bélier.

Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Le puits est protégé y compris par une enceinte en pierres.

Hyères, le ChâteauHyères, le Château
Hyères, le ChâteauHyères, le Château

Une défense en queue d'aronde, c'est-à-dire triangulaire protége tout ce système d'entrée.

Hyères, le Château

Vue du château sur les murs d'enceinte, sur l'embouchure du Roubaud qui permet aussi de sortir le trop plein du Canal de Nappe, les salins d'Hyères, les salins de Giens, l'aérodrome, vue est superbe.

Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château
Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château
Hyères, le ChâteauHyères, le ChâteauHyères, le Château
Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :