Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste un rêve, face à l'Office de Tourisme se trouve l'ancien Hôtel les Antiques, Hôtel de Luxe qui a fermé ses portes récemment et a été racheté par un particulier, français semble t'il, pour une fois.

L'Hôtel, bâtiment du 19ème siècle, est en cours de restauration, l'extérieur a déjà été fait. Le parc est classé et surtout, l'intérieur est classé pour ses nombreux plafonds.

La restauration va s'y faire bientôt, il faut espérer qu'une partie de ce patrimoine pourra continuer à être visité.

En attendant, la société Souleiado, fort connue dans le monde entier pour ses tissus Indiennes y trouve un accueil exceptionnel pour une boutique éphémère.

Saint Rémy, les Antiques, Souleiado

Ces Indiennes ont une histoire longue depuis les années 1650 où elles arrivent sur le port de Marseille.

De créations locales en interdictions royales, les 17ème et 18ème siècles sont marqués par un fort développement mais contrariés par des édits royaux tous plus stupides les uns que les autres.

Elles arrivent sur le port de Marseille au milieu du 17ème siècle et y trouvent un accueil exceptionnel. Au point que Colbert crée la Compagnie des Indes Orientale en 1664.

La dernière société d'indiennage qui est située à Tarascon passe de propriétaires en propriétaires et arrive à survivre.

Charles Deméry, jeune ingénieur en génie civil a un véritable coup de foudre. Il se lance dans l’aventure, avec force et énergie, et créé en 1939 la marque SOULEIADO, l’ensoleillade en provençal, ce moment où le soleil perce les nuages après la pluie.

Dès 1952, l’entreprise compte plus de 300 salariés répartis sur 4 sites : l’impression manuelle à l’hôtel d’Aiminy, l’impression mécanique à Saint-Etienne du Grès les ateliers de couture à Avignon rue Thiers, et le siège social à l’hôtel de Provence de Tarascon.

Même la célèbre Chantal Thomass en sera styliste dans les années soixante dix. L'atelier d'impression manuelle doit malheureusement fermer en 1977, sous la pression économique déclenchée par les progrès de l'impression mécanique.

Les successeurs de Charles Deméry sont incapables de gérer cet héritage qui de plus de 2000 points de vente dans le monde finit par s’endormir en son hôtel d’Aiminy autour d’un très beau musée devenu le témoin d’un riche passé.

Saint Rémy, les Antiques, Souleiado

En avril 2009, SOULEIADO est reprise par Daniel et Stéphane RICHARD, provençaux d’origine, qui décident de lui redonner vie. Une nouvelle équipe recrée des motifs et remet à l'honneur les trésors du passé.

La SOULEIADO est de retour !

http://souleiado-lemusee.com/le-musee/

Ce petit historique pour situer la boutique éphémère qui se situe dans la cour de ce superbe hôtel des Antiques :

http://www.souleiado.com/boutiques/boutique-saint-remy-de-provence

Saint Rémy, les Antiques, SouleiadoSaint Rémy, les Antiques, SouleiadoSaint Rémy, les Antiques, Souleiado
Saint Rémy, les Antiques, SouleiadoSaint Rémy, les Antiques, SouleiadoSaint Rémy, les Antiques, Souleiado
Saint Rémy, les Antiques, SouleiadoSaint Rémy, les Antiques, SouleiadoSaint Rémy, les Antiques, Souleiado
Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0