Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lot, Soulomès, l'Ordre des Templiers

La commune de Soulomès est une commune d'une centaine d'habitants.

Le toponyme Soulomès serait peut-être basé sur les mots sol et òme qui signifieraient qu'il ne restait qu'un seul habitant après la guerre de Cent Ans ou sur Soulomies qui indiquerait que ce lieu était au centre des terres des templiers.

Wikipédia

Dès le XIIIème siècle, les Templiers et les Hospitaliers cohabitent dans une seigneurie. L'église Ste Marie Madeleine leur est cédée en 1230 pour y établir leur commanderie. Le village est quasi déserté pendant la guerre de cent ans.

Et dès 1430, les habitants le reconstruisent.

La restauration de l'église est faite, le chœur, reconstruit à chevet plat, porte en clef de voûte les armes du commandeur qui en fut le père.

Les peintures murales que l'on découvre aujourd'hui datent du deuxième quart du XVIème siècle. En juin 1995, à l'occasion de travaux, une nécropole datant du IXème siècle a été mise à jour : une vingtaine de sarcophages ont été retrouvés.

Ce village très petit possède un patrimoine immense qui correspond à cette richesse due à la présence des Templiers. Des lavoirs, des fontaines, des puits, des pigeonniers, des calvaires, des croix de Malte et dans l'église, des sarcophages, un bénitier.

Nous nous sommes arrêtés à la visite de cette église.

On rentre dans l'église par un portail roman plein cintre, qui permet d'accéder au Narthex, un peu plus étroit que la nef à laquelle on accède par des escaliers. La nef possède quatre chapelles, St Michel et St Sacrement au Nord, Ste Vierge et St Jean Baptiste au Sud. L'éclairage des chapelles est fait de baies élargies vers l'intérieur. La nef est couverte de voûtes en ogives qui vont jusqu'à l'abside qui donne sur une sacristie de 1750. Les fresques mises à jour datent du XVème siècle.

Les restes de la famille Penelon, seigneurs de Nougayrol avant le XVIIème siècle, sont dans la chapelle de droite.

Dans la deuxième chapelle à droite sont les tombes de la famille Loupiac-Fontanges. Sous la nef, les habitants de Soulomès pouvaient avoir leurs tombes pour un don modique.

La nef sert de cimetière aux curés de l'église de Soulomès pendant 4 siècles.

Le chœur, en restauration, a obligé au déplacement du retable du XVIIème siècle dans une chapelle latérale.

Le bénitier est sculpté de la croix de Malte.

Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers

Le nartex

La nef

Le bénitier

Soulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers

Chapelle St Michel

Chapelle St Sacrement

Chapelle St Jean Baptiste

Chapelle Ste Vierge

Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers

Sacristie

Un des Sarcophages retrouvés

Le retable

Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers

Le chœur

Les fresques

Les ogives

Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Soulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des TempliersSoulomès, l'Ordre des Templiers
Tag(s) : #Hors de Provence

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :