Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant de pouvoir parler des santons eux-mêmes, il faut faire un peu d'histoire. Et tordre le cou tout de suite à certains interdits édictés par des puristes qui arrêtent les santons de la crèche à 1850 environ, et qui à ce titre réfute l'opportunité de la présence des santons boulistes dans la crèche.

Soyons clair, la crèche représente la vie des villages provençaux et donc n'ont rien à y faire des santons pompiers, quelle hérésie, des santons médecins en blouse blanche et stéthoscope autour du cou, des pizzaïolos et autre marchands de glace en cornets.

Le jeu de boule est un tout autre problème, la boule est un jeu très ancien, plus qu'ancien et si la pétanque est récente, elle est bien l'évolution naturelle du jeu de boules.

L'histoire du jeu de boules remonte au moins à la "sphéristique" des Grecs au 6ème siècle avant JC.

Cette histoire est même certainement plus ancienne puisqu'un archéologue a découvert des boules dans un sarcophage, mais je ne suis pas là pour faire un cours d'histoire, je simplifie donc.

Les Grecs lançaient des pièces de monnaie au plus près d'une ligne tracée sur le sol Puis ce sont les Romains qui lancent des galets vers un caillou qui figure le but.

Le jeu est introduit d'abord à Massalia (Marseille) puis dans toute la Gaule avec la conquête. Les galets trop fragiles sont vite remplacés par des boules en bois tourné et cerclées de fer. L'effondrement de l'Empire Romain et les invasions barbares font disparaître le jeu. Le 10ème siècle et le Moyen Age voit le retour du jeu qui va subir des interdits sous Charles IV et V, ils souhaitent que le peuple fasse plutôt du tir à l'arc, certainement en prévision des guerres.

Les lobbyistes du Jeu de Paume, les fabricants de balle de ce jeu, font une telle pression sur les autorités qu'ils arrivent à faire interdire le jeu de boules par édit royal en 1629. Déjà le lobbying fait loi dans les assemblées. Déjà les édits en tout genre viennent régenter la vie des Français, tradition bien jacobine, bien implantée encore aujourd'hui chez nous et surtout bien reprise par les technocrates de l'Europe qui vont jusqu'à tout codifier, les cuvettes de WC en prime.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/11/01/quand-les-experts-bruxellois-se-penchent-sur-les-w-c_3506797_3214.html

Mais nombreux sont ceux qui veulent transgresser cet interdit ; on continue à jouer aux boules, en cachette, en particulier dans les monastères. C’est la naissance des premiers boulodromes couverts !

On s'insurge en Provence contre cette mesure et l’on y voit revenir ce jeu au XIXème siècle avec des boules cloutées en bois de buis (on peut en voir quelques exemplaires au Musée). Certaines comportent pas moins de 1200 clous!

C'est ainsi que l'on jouera, jusqu'au début du XXe siècle, au "jeu provençal" à la "longue".

Il est donc plus que naturel d'avoir des joueurs de boules dans une crèche.

La longue, ou le jeu provençal, est une partie de boules qui se joue sur des distances de 10 à 15m.

Même principe, un but à atteindre, des tireurs et des pointeurs dans chaque équipe. Le pointeur doit faire un pas, devant ou de côté et rester sur un pied pour pointer. Le tireur doit lui prendre trois pas d'élan, ni plus ni moins pour pouvoir tenter de décaniller la boule adverse.

Dans le Film Fanny de Marcel Pagnol, ce jeu est très bien présenté dans une scène épique.

Le Jeu Provençal ressemble de ce point de vue à la Boule Lyonnaise. C'est d'ailleurs de Lyon que vient la tradition de Fanny, le fait que l'équipe qui perd de 0 à 13 embrasse les fesses d'une image ou d'une sculpture entretenue par le club qui organise

Dans le quartier de la Croix Rousse, les joueurs se rencontraient sur le terrain du “Clos Jouve”. Dans ce quartier habitait une jeune fille de 20 ans qui faisait le désespoir de ses parents, on la retrouvait souvent sur le terrain du Clos Jouve où elle admirait les joueurs. Voilà notre Fanny ! En cadeau de consolation, elle dévoilait ses charmes au joueur malheureux qui n’avait marqué aucun point : elle l’entraînait à l’écart et hop! Elle relevait ses jupes et montrait ses fesses au vaincu. Nous n’en étions pas encore à les baiser.

http://www.museedelaboule.com/index.htm

Santon, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanque

Ces règles de lancer et de tir du jeu de boules imposent des contraintes sur le terrain. Il doit être suffisamment long et la présence d'obstacles elle-même est codifiée. Il faut donc supprimer les chaises des spectateurs.

Mais ces règles limitent aussi la présence de participants handicapés ou perclus de rhumatismes puisqu'il faut courir ou se mettre en équilibre sur un pied selon qu'on pointe ou tire.

A La Ciotat, les chaises sont aussi enlevées au Boulodrome propriété de Ernest Pitiot en face de la mer. Sauf la chaise de son ami Jules dit "Le Noir", qui souffre de rhumatismes et ne peux plus jouer.

Ce Jules est assis sur sa chaise et s'amuse à lancer quelques boules ainsi assis pour passer le temps.

Pitiot propose alors à son ami de rentrer dans le jeu dans cette position assise et figée plus près du cochonnet pour égaliser les chances.

Le principe est lancé, c'était autour de 1907. Il fait boule de neige (ou plutôt de pétanque !), de nouveaux émules vont copier la technique et quelques temps plus tard, en 1910, un concours est déjà organisé, officialisant la date de création du jeu...

Par contraction, le provençal "péd tanca" (pieds joints) donnera le nom de "pétanque". Voilà la vérité !

Le boulodrome porte une plaque mémorielle confirmant cet évènement.

Santon, Joueurs de boules et pétanque

Ainsi, La Ciotat qui a vu la naissance du Cinéma comme j'ai pu l'expliquer ici :

http://l-estrangie-e-li-santoun.over-blog.com/2015/10/la-ciotat-la-gare.html

La Ciotat qui a vu la création de la première salle de cinéma, comme j'ai pu l'expliquer ici :

http://l-estrangie-e-li-santoun.over-blog.com/2015/10/la-ciotat-cinema-l-eden.html

La Ciotat qui a accueilli les frères Lumière et qui a donc eu ainsi le plaisir de la première projection de cinéma ouvert au public comme j'ai pu le dire ici :

http://l-estrangie-e-li-santoun.over-blog.com/2015/10/la-ciotat-palais-lumiere.html

La Ciotat où est aussi venu Michel Simon pour y finir sa vie tant il avait aimé ses rencontres, comme j'ai pu l'expliquer ici :

http://l-estrangie-e-li-santoun.over-blog.com/2015/10/la-ciotat-villa-michel-simon.html

Ainsi donc La Ciotat a été aussi la ville qui a vu la naissance de la Pétanque, 4ème sport français avec 300 000 licenciés et 600 000 dans le monde dans 94 fédérations.

Pourquoi se priver de mettre une scène de pétanque dans une crèche. De nombreux santonniers représentent cette scène, Jacques Flore qui a exercé à Marseille jusqu'en 2012 était le santonnier autorisé par la famille Pagnol à faire des boulistes aux effigies des films de Pagnol.

César, Escartefigue, le chauffeur, Mr Brun, Panisse, etc.….

Santon, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanque
Santon, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanque
Santon, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanque

Pour Fanny et le perdant, j'ai choisi les santons de Magali d'Aubagne

http://www.santonsmagali.fr/

Santon, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanque
Santon, Joueurs de boules et pétanqueSanton, Joueurs de boules et pétanque

Une scène donc parfaite pour égayer la place du village de la crèche

Tag(s) : #Santon et Santonnier

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :