Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce 1er Mai, nous avions décidé d'aller à Cavaillon voir le concours de chevaux de trait organisé par les " Prouvençau de Cavaioun".

Le programme était alléchant :

Un grand concours de labour au mas Paul d’Eve, entre Saint Gobain et le lycée Dumas quartier “Le Grenouillet” à Cavaillon. Cette manifestation traditionnelle, avec François Chanavas comme maître de cérémonie, mettra en concurrence une trentaine de charretiers venus de toute la Provence.
Ce concours “à l’ancienne” réalisé avec beaucoup de sérieux par les bénévoles de Prouvençau de Cavaioun met les chevaux de trait à l’honneur bien sûr, mais rend aussi hommage aux laboureurs par les démonstrations de leur dextérité et de leur savoir-faire…
Des animations gratuites
Les participants devront passer quatre épreuves : labour et trois gymkhanas avec ou sans charrette, le tout chronométré. Journée champêtre et instructive pour tous, en perspective dans la bonne humeur !

Ce concours était organisé dans le cadre de la fédération du cheval de trait, section Provence, à laquelle "Prouvençau de Cavahioun " est adhérente.

http://www.fdsea29.fr/sites/fnc/assoc/reg/paca.aspx

Mais c'était sans compter sur le mistral qui depuis 2 ou 3 semaines souffle de façon violente par périodes et surtout un mistral glacial, si glacial que certaines vignes de la région ont subi des gelées de moins 5 et sont quasi dévastées, du jamais vu depuis des dizaines d'années.

Y aller donc ou ne pas y aller, nous y sommes allés quand même pour faire des photos de ces chevaux, des photos que j'utiliserai pour mes discussions avec les santonniers qui font des chevaux de trait de labour ou de trait d'attelage qui sont bien souvent trop grands par rapport aux personnages, mais qui sont aussi très souvent trop fins dans le cheval de trait de diligence.

Tout ce qu'y était prévu, les buvettes, les gonflables pour les enfants et les poneys.

Foi de mistral, il ne restait plus que les chevaux de traits, les arbitres du concours et une vingtaine de spectateurs frigorifiés. Le vent soulevait les crinières superbes de ces chevaux

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Voici des photos de chevaux de trait, de travail, des chevaux qui font normalement entre 1m70 et 1m75 au garrot, c'est-à-dire que toutes les représentations de chevaux de trait de labour ou autre travail devraient être plus petites que les santons hommes.

Mais avec des santonniers qui représentent des vaches quasi plus grandes que les hommes, des vaches de presque une tonne comme la légende du bœuf gras, alors qu'au début du 20ème siècle les vaches faisaient 1m40 maxi et pesaient 300kgs….

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Les chevaux de trait de diligence sont de même taille mais légèrement plus fins. J'ai pris des photos avec des personnages féminins de 1m60 à 1m70 et des hommes d e1m70 à 1m80 à côté des chevaux et j'en appelle aux santonniers, mais aussi à tous ceux qui font leur crèches, exigez des chevaux qui correspondent à la réalité.

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Le concours était réalisé en trois partie chacune d'entre elles consisté à faire un trajet très tortueux balisé par des portes faites de cônes rouge et blancs surmontés de balle de tennis.

Le plus petit frôlement faisait tomber la balle de tennis et donner une petite pénalité, un plus important faisait tomber le cône et une pénalité plus grande. L'oubli d'une porte ou la prise dans le mauvais sens, une pénalité plus grande. Et le temps servait au départage.

Le parcours du débardage représente celui de la sortie des troncs d'arbres sciés dans une forêt.

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Le plateau ou traîneau représente le passage dans les champs moissonnés, blé encore couchés, pour éviter de massacrer la récolte par des roues, mais surtout le passage entre les pieds de vigne lors des vendanges pour ramener les sceaux pleins des raisins coupés.

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Le parcours charrette

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Et le labour, qui doit montrer la capacité de l'homme a attelé correctement sa charrue et de diriger son cheval pour des rayons droits et bien parallèles.

Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait
Cavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de traitCavaillon, chevaux de trait

Nous avons conclu cette matinée très vite, le froid, le vent….

Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0