Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le village de Saint Zacharie fait environ 5000 habitants, il a fait parti de la Communauté d'agglomération du pays d'Aubagne et de l'Étoile, communauté dissoute dans l'agglomération de Marseille depuis. Le territoire du pays d'Aubagne et de l'Étoile qui lui succède donc a cette particularité de grouper 12 communes, 11 des Bouches du Rhône et celle de Saint Zacharie qui est dans le Var.

A l'entrée du village, côté Auriol, les champs sont superbement couverts de coquelicots.

Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

La première balade que je vais y faire consiste à partir de St Zacharie pour aller à l'est et monter sur le Mont Citerne sachant que je ne sais pas d'où vient le nom de ce mont.

Le départ se fait dans la vallée, le long de l'Huveaune et des béals qui ont à l'époque servi, il y a quelques siècles, à l'irrigation. D'ailleurs, un pont aqueduc très ancien existe encore et est bien visible.

C'est la montée vers le Mont Citerne. Le mas trouvé en chemin conserve encore de beaux murs et la citerne qui servait de réserve d'eau reste présente.

Du haut du mont, vue sur le village de St Zacharie, sur la Ste Baume et sur une sorte de plateau, un traquenard organisé par les chasseurs qui ont bien nettoyé une très grande surface, ont taillé des arbustes, des chênes verts pour en faire des caches de chasse, des "agachoun", le carnage des oiseaux de passage doit être énorme…

Au passage, une rareté, un romarin à fleurs blanches.

Saint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

Au retour, nous découvrons les anciennes poteries, les anciens fours qui ont été une immense richesse de cette ville aux siècles passés.

L'argile de qualité était connue depuis la présence romaine.

Depuis le Xème siècle, Saint-Zacharie produisait tuiles, briques et poteries à usage domestique. C’est au 17ème siècle que le village devient une des capitales de la céramique. Pierre TOCHE, ouvrier céramiste de Moustier Ste Marie, vient en 1634 s’installer à Saint Zacharie pour utiliser ces céramiques de réputation. Il se lance, et est rejoint par de nombreux autres artisans, dans la fabrication d'articles de poterie de grande qualité, plats, cruches, vases ainsi que les carreaux vernis et non vernis de diverses couleurs, mallons, tuiles et briques. Le succès ne tarde pas à couronner les entreprises et, très vite, les « Tarailles » de Saint Zacharie acquièrent une très bonne renommée régionale.

Le 18ème siècle voit l'accélération de l'activité de la céramique. Une vingtaine d'ateliers existent. L'activité est prospère jusque dans les années 1920 et une "Appellation St Zacharie" existe.

Dans les années 1890, il existait une "Union des Fabricants de Céramique de Saint Zacharie".

Le XXème siècle naissant, qui voit une belle diversification dans les carreaux engobés ou émaillés aux décors virtuoses, brille des derniers feux d’une aventure artisanale et industrielle qui inexorablement s’essouffle et vient à mourir, avec, dans les années 1980 la fermeture des dernières usines.

Il reste, remis en valeur et conservés précieusement, une batterie de quatre fours à flamme. Ils sont de structure très simple : une seule chambre de cuisson au dessus des foyers est construite en moellons chemisés de briques largement ferraillés.

Les voûtes et carreaux sont, eux, bâtis en minces mallons montés sur cintres. Ces élévations se doublent de deux chambres de chauffe, avec couloirs d’accès et foyers alimentant chacun en charbon un four.

Des murs de maisons du village permettent de voir des superbes beaux carreaux céramiques peints. En bord d'Huveaune, les restes d'une usine et de sa cheminée encore debout sont visibles.

Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

La balade suivante que j'ai pu faire est celle des sources de l'Huveaune au départ du CD 480. En partant de St Zacharie, j'ai décidé de m'arrêter aux deux oratoires qu'il y a sur le trajet jusqu'au point de départ organisé. Un avant goût d'une immense balade ou de plusieurs pour découvrir ce patrimoine très riche sur cette commune comme sur de nombreuses autres communes de Provence.

Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

La balade jusqu'aux sources va être superbe mais désolante. Nous allons voir de très beaux champs, des mares et des réals qui assuraient à ces plateaux richesses et profusion d'eau à l'époque où toutes ces terres étaient parfaitement exploitées.

Nous pouvons monter aux sources en suivant le lit qui est sec. Les descriptifs sont pourtant très alléchants, et les photos du Net comme celle que je mets ici sont superbes :

Saint Zacharie, cité d'eau

L'origine de ces vasques n'est pas le même que celui de Pamukkale en Turquie comme sur cette photo prise aussi sur le Net :

Saint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eau

L'origine de la fabrication de ces "vasques" est liée à la raison de la couleur turquoise de l'eau de l'Huveaune proche de sa source, C'est la présence de bactéries, les cyanobactéries, appelées aussi "algues bleues" qui se forment dans les eaux peu profondes, tièdes et calmes voire immobiles comme les étangs.

Ces cyanobactéries produisent de l'oxygène en décomposant le dioxyde de carbone par photosynthèse. En ce faisant, elles décomposent le bicarbonate très présent dans l'eau de l'Huveaune.

Le gaz carbonique alors dégagé provoque précipitation du calcaire qui se dépose et s'agglomère (le travertin) formant au fil des ans ces vasques ou recouvrant feuilles et bois tombés dans le cours d'eau leur donnant un aspect "pétrifié".

C'est pour cette raison, pour laisser ce processus continuer, ne pas détruire en quelques pas ce que la nature met des siècles à construire, c'est pour cette raison qu'il est interdit de marcher dans le lit même à sec.

Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

Le long de l'Huveaune, découverte de cette magnifique plante de la famille des orchisées, la céphalanthère à feuilles étroites ou céphalanthère à longues feuilles est une orchidée terrestre européenne

Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

En revenant au village, je fais un tour dans celui-ci pour photographier un maximum des 16 fontaines que l'agglomération compte. Saint Zacharie, village de l'eau, ce n'est pas pour rien. Le village conserve même par la volonté du Maire une ancienne pompe à essence, entretenue du mieux possible pour qu'une trace de l'histoire passée permette de montrer aux jeunes générations les pompes à main encore en service il n'y a pas plus de 50 ans dans certains endroits.

Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau
Saint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eauSaint Zacharie, cité d'eau

Ce village possède de nombreuses autres richesses. Quelques autres virées seront nécessaires.

Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0