Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, pour une balade dans les Alpilles, arrêt dans un restaurant à midi, repas très bon, service impeccable et décor provençal sur une place ensoleillée avec un petit canal qui traverse.

Et puis, comme toujours, en attendant le plat principal, nous regardons ce qui est sur notre table. Une poivrière et une salière avec des étiquettes…Curiosité oblige, nous les déchiffrons.

La poivrière est constituée de poivre venant d'Inde, ou d'Indonésie ou du VietNam. Jusque là rien d'anormal, mais emballé en Afrique du Sud et importé en France.

Le sel de la colèreLe sel de la colère

Ça commence à faire des kilomètres d'avion et un bilan carbone de pollution de la planète assez conséquent….

En prenant comme villes Le Cap en Afrique, Ho Chi Minh ville au Viet Nam et Paris en France, le trajet direct fait environ 10 000km, mais le trajet par Le Cap fait 20 000km tout ça pour ne pas emballer en France…ça me met un peu en colère…

Le sel de la colèreLe sel de la colèreLe sel de la colère

Passons à la salière, car là, le summum est atteint. Pour la récolte et l'emballage, rien à dire, c'est le même scandale, le sel est récolté en Inde et mis en flacon en Afrique du Sud et vendu en France…

Même constat que pour le poivre et je ne ferai pas le bilan carbone, les noms des pays se suffisent.

Autre élément de ma colère, après le bilan pollution, c'est l'étiquette du sel.

Nous avons du sel de l'Atlantique récolté en Inde….

L'Atlantique est passé en Inde….

Et nous avons des services certificateurs, des douanes à l'importation qui laisse faire ces arnaques…

Le sel de la colèreLe sel de la colère

Mais là où ma colère finale explose, les deux bouteilles sont certifiées "Hallal" c'est-à-dire que je subventionne à "l'insu de mon plein gré" les mosquées Françaises, moi qui me refuse à financer une quelconque religion, par un certificat qui assure que le sel et le poivre sont bien "hallal" c'est-à-dire égorgés, non pour eux, ça doit être récoltés en regardant La Mecque…

De qui se moque-t-on…?

Et après, on s'étonne des réflexes violents d'une partie de plus en plus importante de la population qui se voit imposer cette nourriture de partout…!!

Le sel de la colèreLe sel de la colère
Le sel de la colère
Tag(s) : #générale

Partager cet article

Repost 0