Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce Samedi 20 Août, entre Carnoux et Aubagne, à 3 km à vol d'oiseau de mes fenêtres, en fin d'après-midi, un jour de mistral violent, le feu se déclare là où ça fait 4 fois déjà qu'il se déclare, en lisière de quartiers où la loi est difficile à faire entendre…

 

Plus de 250 hectares ont brûlés cette nuit, un feu combattu au péril de leur vie par des centaines de pompiers, 4 canadairs jusqu'à 20h30, des dizaines de véhicules, des milliers d'habitants cloîtrés ou évacués, et ce matin, quelques dernières rotations de canadairs pour vaincre cet acte criminel.

 

L'incendiaire n'est jamais très bien condamné, ce n'est pas un crime mais un simple délit, il ne risque rien finalement…et tous ces fous assassins sont loués par une presse et une foule qui restent abasourdies, mais les vraies mesures aussi violentes que leurs actes ne sont jamais prises…

 

Ma Provence brûle et sur ce fond de ciel en douleur, derrière se soleil endeuillé par la forêt qui brûle, les pigeons semblent ne plus rien comprendre au ballet des oiseaux rouges et jaunes qui inondent comme ils peuvent les flammes mortelles…

Ils brûlent ma ProvenceIls brûlent ma ProvenceIls brûlent ma Provence
Ils brûlent ma ProvenceIls brûlent ma ProvenceIls brûlent ma Provence
Ils brûlent ma ProvenceIls brûlent ma Provence
Ils brûlent ma ProvenceIls brûlent ma Provence
Tag(s) : #Ma Provence

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :